AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Là où Serena passe, les souvenirs trépassent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Âge : 22
Emploi/études : Stripteaseuse
Localisation : Dans un monde parallèle
Photo d'identité :
Avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 20


MessageSujet: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    Mar 20 Jan - 10:37

Serena K. Queen

{ Là où Serena passe, les souvenirs trépassent }

+ Nom complet : Serena Kayla Queen + Âge et date de naissance : 13 novembre 1995 + Lieu de naissance : Chișinău, Moldavie + État civil : Célibataire + Métier/Études : Strip-teaseuse + Addiction à : LSD, beuh [...] + Groupe : Violette où se baigne Alice ou un groupe plus adapté+ Personnalité sur l'avatar : Magdalena Zalejska + Crédits : No idea + Les remerciements : Je remercie ML pour m'avoir fait venir ici Smile  + La dédicace à ton pote Jojo : Matthoune, on va bien s'amuser !    


Le caractère du personnage Calme * Lunatique * Inexpressive * Bon public * Peut-être dépressive, grincheuse ou joviale, tout dépend du moment auquel on l’interpelle et de qui elle a en face d'elle


Description brève des hallucinations Le monde est beau. Chaque jour est une nouvelle aventure.



TEST RP Il faisait froid. J’ai froid. Je suis enveloppée dans mon plaid à carreaux écossais bleu et je regarde à l’horizon. Tout est blanc. Je vois un igloo au loin. Il est entouré par une aurore boréale.  Tout est si pâle et pourtant si magnifique. Je sais que c’est là que je dois aller. La fin de mes péripéties. J’étais à mi-chemin lorsque je vis un ours polaire venir rapidement à ma rencontre, sur ses deux pattes arrières. Je sentais son attaque proche. Mon ventre-gargouilla, et le bruit remonta jusque dans ma gorge, un mélange entre un grondement d’animal sauvage et la marque de la faim. Je n’avais pas mangé depuis des jours me semblait-il. J’essayais de m’enfuir en hurlant mais l’ours n’eu aucun mal à soulever mon corps frêle de terre, en bloquant mes bras. J’agitais mes jambes dans le vide mais vain, j’avais beau le toucher il ne sembla pas broncher. Soudain, une porte apparue. Je réussi à me dégager, et donnant un grand coup de coude dans le ventre l’ours, je me ruais vers la porte, laissant tomber mon plaid dans ma course.

Soudain le décor changea. Il faisait sombre et des marches de pierre s’étendaient devant moi. Je me retournais, vis l’ours se ruer vers la porte en se tenant le ventre. Je claquais la porte et dévalais les marches à toute vitesse. N‘étant vêtue que d’un débardeur et d’un short, j’avais un peu froid, mais moins qu’au pôle nord. J’étais à présent dans la savane, le soleil était haut dans ciel. La température avait changé et à présent les rayons caressaient doucement ma peau. Je marchais entre les arbustes, tournait plusieurs fois jusqu’à tomber sur bande de hyènes. Celles-ci étaient maquillées comme des voitures volées. Elles m’embrassèrent comme si elles étaient de vieilles amies avant de m’entrainer vers une hutte avec une ancienne lumineuse. Les hyènes m’encourageaient à m’installer et quelques instants plus tard une antilope nous apporta des hamburgers, des frites et des milkshakes. Etant affamée je dévorais mon repas. C’était merveilleux. Une fois le repas achevé, les hyènes m’entrainèrent vers une sphère gardée par un rhinocéros et un gorille qui firent une fente dans la sphère pour nous permettre d’entrer.

Le décor se modifia à nouveau. Les animaux se transformèrent en légumes, les hyènes devinrent des asperges qui se trémoussaient. Peu de temps après, des carottes vinrent les accoster. Les verres s’enchainaient, les légumes aussi… Soudain un lapin blanc apparu. Il me fit signe de venir et les légumes se mirent à râler. Je décidais de suivre le lapin qui attaqua une carotte qui essayait de m’empêcher de m’en aller. Puis le lapin me hissa sur son épaule, échangea quelques mots avec le gorille et le rhinocéros comme s’il les remerciait et m’entraina entre des tours futuristes, me faisant glisser sur son dos tandis qu’il sautillait entre les ruelles. Puis il grimpa jusqu’au ciel et me glissa sur un nuage. Le lapin retira ensuite son veston et son pantalon, s’allongea derrière moi et me pris dans ses bras et nous nous endormîmes l’un contre l’autre.

Pseudo + KMW 3000 Âge + 22 ans Sexe + D'accord! Bon ok c'est F^^ Temps de connexion + ça dépend Comment as-tu connu le forum + Par ML^^ Que penses-tu du forum? + Il a l'air comique Quelle est la capitale de Honduras? + Tegucigalpa Scénario + NON À remplir +

Code:
<span class="point">Magdalena Zalejska +</span> [i]serena k. queen[/i]

made by BoogyLou.



Dernière édition par Serena K. Queen le Mar 24 Fév - 4:20, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 22
Emploi/études : Stripteaseuse
Localisation : Dans un monde parallèle
Photo d'identité :
Avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 20


MessageSujet: Re: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    Mar 20 Jan - 10:37

L'histoire

{ Là où Serena passe, les souvenirs trépassent }

Née d’un père médecin et d’une mère secrétaire, la vie de Serena aurait du être merveilleuse. Elle aurait été aimée, choyée, adorée par ses parents. A l’origine, sa mère quitta son emploi un peu avant sa naissance afin de devenir mère au foyer. A ce moment-là, ils vivaient en Moldavie. Lorsque sa fille naquit, elle entra en dépression mais cacha son baby blues à tout le monde par crainte de paraître faible ou que tout le monde sache qu’elle était une mauvaise mère. La situation s’aggrava lorsque son mari décéda dans un accident d’avion alors qu’il revenait d’une mission humanitaire en Afrique. Serena avait environ 3 ans à ce moment-là. Six mois plus tard un homme emménagea avec eux car sa mère ne supportait pas de vivre seule. Encore six mois plus tard celui-ci devint son beau-père et adopta la jeune Serena afin de créer une nouvelle famille. Peu de temps après que les papiers aient été signés et la situation officialisée, la mère de Serena s’enfuit et aucun des deux ne la revit plus jamais.

Le beau-père de Serena fit de son mieux pour l’élever mais ce n’est pas facile d’élever une fille de 4 ans lorsque l’on est un homme seul et que l’on n’a aucun lien de sang avec l’enfant en question. Il finit par quitter la Moldavie et retourna vivre à Montréal, là où il vivait avant de rencontrer la mère de la fillette. Serena apprit rapidement la langue. Son beau-père fit donc de son mieux pour combler son manque de compétences en lui offrant tout ce que lui permettait son métier d’enseignant. Lorsqu’il ne s’agissait pas de sa scolarité, il faisait preuve d’un grand laxisme envers sa « fille ». Il voulait qu’elle soit heureuse mais il n’était pas prêt à être père bien qu’il avait cru pouvoir l’être lorsqu’il avait épousé sa mère. La jeune fille se mit à traîner dehors dès son adolescence et se fit rapidement faire une fausse carte d’identité pour pouvoir boire. Mais bientôt l’alcool ne lui suffit plus et elle tomba dans la drogue. Elle commença par la beuh mais lorsqu’elle se mit à sortir elle découvrit rapidement un autre univers. Maintenant elle passe son temps à fumer de la beuh et s’amuse avec d’autres drogues lorsqu’elle n’a pas besoin d’être trop concentrée.

Histoire de continuer sur sa lancée, Serena a utilisé sa fausse carte d’identité pour devenir strip-teaseuse de façon à couvrir toutes ses dépenses en drogues. Pour pouvoir consommer discrètement, elle s’est mise à cuisiner son cannabis lorsqu’elle était seule dans l’appartement qu’elle partageait avec son beau-père, ce qui arrivait régulièrement. Ayant de grandes facultés intellectuelles, elle a pu sauter des classes mais ne supportant pas la pression, elle a donc fini par abandonner ses études d’infirmière, mais elle songe à les reprendre plus tard. Elle avait peu de temps libre en semaine, mais elle sortait tout de même, ne serait-ce que pour faire un tour en ville ou bien pour retrouver des gens dès qu’elle avait fini ses devoirs ou son travail. En effet, Serena a besoin de drogue pour pouvoir oublier sa vie minable.

made by BoogyLou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 21
Emploi/études : Heu...Etre sexy à plein temps ?
Localisation : Dans mon squat
À savoir : Il y a beaucoup de chose que tu dois savoir sur moi, mais je te préviens, si tu penses que toute ma vie pourrait tenir dans ce rectangle débile c'est que tu vaux pas la peine que je te la raconte. ;)
Commentaires :

Bonjour, je me présente je m'appelle Absynthe mais tout le monde peut m'appeller Aby. Je vais la faire courte, mes parents sont gagas de l'environnement, la planète, les ours polaires toussa toussa. Je suppose que vous devez les connaitre, James et Karma March. Oui oui, ce sont eux....

Pour ceux qui ne le savent pas, ma mère vient d'une longue lignée de hippie complètement fêlés qui se tuent au crack et à tout ce qui leur passe par la main. Ils construisaient leur maison eux même et consommaient que des produits de leur jardin. Ils étaient français, je ne sais pas si ceci explique cela... enfin bref, mes grand parents ont appelés ma mère Karma, je suppose que vous savez pourquoi. Ils lui ont inculqué toutes les valeurs de bien et du mal, la nature ? Bien ! La pollution ? Mal ! Ce genre de chose quoi. Ma mère a toujours fait l'école à la maison puis quand elle été suffisamment grande pour aller au lycée, devinez ce qui est arrivé en France pour les hippies ? Mai 68 ! Ma mère avait 16 ans et bien qu'elle ne soit pas concernée, elle s'est déchaînée. Je pense que c'est pendant cette période qu'elle a goûté pour la première fois au plaisir de la chaire et devinez avec qui c'était ? Bingo ! Mon père, mon père qui était seulement venu en Europe pour faire un voyage qui lui permettrait de se mettre en totale harmonie avec lui même... Donc ouais, il était fêlé aussi.

Mon père est un pacifique qui ne ferait jamais de mal à une mouche. Il se tue à l'absinthe, d'où mon prénom, et adore flirter avec la mort. Il a déjà fait plusieurs overdoses dans sa vie mais à chaque fois il s'en tire sans une égratinure. Miraculé. Bref, mon père hippie gaga des animaux. Ma mère hippie gaga de la nature.... Deux gagas ensembles et vous avez une fille qui s'appelle Absynthe Kennedy Terra March.



Pour en revenir à moi, car après tout je suis le principal centre d'attention, qu'est ce que je pourrais vous raconter d'autre ? Ah mais suis je bête, je ne vous ai pas dit pourquoi mes parents sont si connu ! Tout simplement parce qu'il ont ouvert le plus grand camp de hippie de tout l'état de Californie, une vraie communauté et c'est là bas que j'ai grandit. Youhou. Bref. Mais ils sont également connu pour être responsable dans le sabotage d'un bateau pétrolier qui devait faire voile vers l'Europe mais craignant un nouveau naufrage et une nouvelle mer noire, tout les hippies se sont mobilisés pour pas que le bateau prenne le large alors que la météo prédisait un violent orage. Et oui, ils ont fait ca pour sauver la plage et les poissons, pas pour les vie humaines qu'il y avait à l'intérieur, attendez, Nemo est plus important à leur yeux. Je suis même sûre que mes parents auraient préféré un panda plutôt que moi !

Enfin bon, j'ai deux grand frère, je suis la seule fille de la famille. Mon grand, grand frère Lucas est le résultat d'une capote défaillante. Vous vous souvenez de la première fois de ma mère à 16 ans ? Bhein neuf mois plus tard elle avait Lucas. D'où l’immigration en Californie avec mon père et le camp de hippie par la suite, je vois que vous suivez c'est bien ! Bref, Lucas est malheureusement malade et se trouve dans un hôpital spécialisé. Il est... Je ne saurais pas le décrire.... Autiste ? Je ne sais pas, en tout cas je sais qu'il ne peut se déplacer qu'en fauteuil roulant, qu'il bave partout et qu'il ne parle pratiquement jamais. Alors peut importe comment vous appelez ca, c'est dégoûtant mais.... Je l'aime quand même. J'aime Lucas plus que n'importe qui sur terre, j'évite juste de le montrer ou de penser à lui trop souvent sinon je fini en larme, à plus de quarante ans, il se comporte toujours comme un enfant et c'est à la fois attendrissant et franchement gênant par moment.

Quatre ans après Lucas, mes parents eurent une fille mais elle mourru d'une maladie infantine rare à ses quatres ans... Je sais que vous devez vous dire que mes parents n'ont pas eu de chance avec les enfants. Et bien sachez que ma mère s'est dit exactement la même chose, donc après le deuil de sa fille Fleur, elle décida de faire un pélerinage de stérilité afin que son prochain enfant soit saint de corps et d'esprit. Ce pelrinage dura cinq ans. Oui apparemment ma mère se fiche bien de perdre son temps à faire des trucs comme ca car comme elle le dit si bien "Même si mon corps mourra un jour, mon esprit lui sera éternel." ouais bhein je préfère que les deux restes ensemble que ca soit dans la vie ou la mort. Bref, je m'égarde. Donc cinq ans plus tard ma mère revient et retrouve mon père. Un mois après elle apprend qu'elle est enceinte et là c'est le drame car elle fait une fausse couche. Mes parents décide que les enfants ca ne sera pas pour tout de suite. Elle se décide à aller consulter un médecin qui lui dit que du fait que son premier enfant soit né alors qu'elle était encore jeune, il y a des chances qu'elle ait beaucoup de mal à enfanter de nouveau.
Mes parents ont donc décidé de passer toutes leur vie pour la lutte pour la planète et les animaux bla bla bla.



Quand mes parents frolèrent la quarantaine d'année, mon père eu le désir d'avoir un autre enfant, de se stabiliser vraiment et de fonder une famille. Tadam, Shine qui né. C'est très laid comme prénom, je sais, mais vous vous attendiez à quoi ? Bienvenue Shine James Cloud March. Mon frère se fait appeller Cloud, dire en publique qu'il s'appelle Shine c'est la honte, dire qu'il s'appelle James Marche ca peut être la prison alors bon, Cloud March, ca passe. Mon frère est un raté tout comme moi. Nous sommes deux ratés qui vivons ensembles et qui s'entendent comme s'il était l'autre face d'une même pièce, c'est fou !

Bon et bien voilà, je t'ai fais le tour de ma petite vie. Enfin, de ma vie de famille. Pour ce qui est de ma vie personnelle, je t'invite cordialement à me filer ton numéro pour qu'on en discute autour d'un verre ;)


Photo d'identité :
Avatar : Sarah Hyland
Messages : 59


MessageSujet: Re: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    Mer 21 Jan - 6:36

Bonjour et bienvenue *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

admin désabusée et toxico


Âge : 28
Emploi/études : Professeur de maternelle
Localisation : Dans les vapes
À savoir : Je déteste les animaux
Commentaires : Laisse-moi vivre
laisse moi mourir.
Laisse moi être
et tu n'auras pas de poing sur la gueule.
Photo d'identité :
Avatar : France B. Cobain
Double(s) compte(s) : Michael, Alex...
Messages : 118


MessageSujet: Re: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    Mer 21 Jan - 9:20

UNE MOLDAVE *o* luv it

OUI ON VA S'AMUSER TOUT PLEIN CICIIII!
j'avions hâte :3

t'as terminé? j'aime ta fichouille **




Celui qui se transforme en Bête


se délivre de la douleur d'être un homme


Nous étions tous en voyage quand un brouillard s'approche. C'est la forêt amère des doutes sans rémission. Cette damnée époque. Cet Âge de raisonnement. Un empire qui a engraissé, prêt pour le saignement. + JOHNSON + LELOUP + CURRY + BOOGYLOU.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com

avatar

samichou <3


Emploi/études : arts dramatiques
Avatar : jake bass.
Messages : 49


MessageSujet: Re: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    Jeu 22 Jan - 15:16

Bienvenue


ONLY BLUE OR BLACK DAYS
There's an art to life's distractions, to somehow escape the burning weight, the art of scraping through. Some like to imagine, the dark caress of someone else, I guess any thrill will do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 22
Emploi/études : Stripteaseuse
Localisation : Dans un monde parallèle
Photo d'identité :
Avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 20


MessageSujet: Re: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    Ven 6 Fév - 10:17

Merci à vous tous Very Happy

Oui je pense que j'ai fini, désolé j'ai pas pu répondre plus tôt^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

admin désabusée et toxico


Âge : 28
Emploi/études : Professeur de maternelle
Localisation : Dans les vapes
À savoir : Je déteste les animaux
Commentaires : Laisse-moi vivre
laisse moi mourir.
Laisse moi être
et tu n'auras pas de poing sur la gueule.
Photo d'identité :
Avatar : France B. Cobain
Double(s) compte(s) : Michael, Alex...
Messages : 118


MessageSujet: Re: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    Ven 6 Fév - 17:40

VALIDATION APPROVED

Et félicitations au passage!

Et bah voilà: c'est ainsi que ça commence! + Bravo! Bravoooo! Petit junky que tu es va maintenant commencer ton bad trip parmi nous! Ou devrais-je dire... Ton BAD BAD TRIP! [...] c'est un jeu de mot... À cause... De... Du nom du forum... Ah-Euhm... BREF.

D'abord on fait quoi? + Et bah d'abord on court aller se faire une fiche de liens et de topics et d'aller feuilleter celles des autres! On offre un modèle facultatif pour ces fiches ici et . Si vous avez des demandes de rp's, liens ou autre à faire, c'est dans cette section que la magie opère.

Okay... Et après? + Après si t'as des suggestions et questions en tout temps, n'hésite pas à aller ici! C'est aussi là que tu pourras faire la demande d'un nouveau lieu si tu le désires... Afin, y'a le Flood qui est là pour toi! Alors hésite pas à en abuser! Comme on te conseille de ne pas hésiter à abuser du staff.......... ohhh yeahhh......


Efin + Merci d'avoir choisit Bad Bad Trip! Nous te souhaitons un bon jeu et une défonce des plus remarquables en ces lieux! Nous te souhaitons plein de bonheur, et surtout, plein de bonheur... Ah non merde c'est la même chose deux fois... En tout cas. Hasta la rita

made by BoogyLou.







Celui qui se transforme en Bête


se délivre de la douleur d'être un homme


Nous étions tous en voyage quand un brouillard s'approche. C'est la forêt amère des doutes sans rémission. Cette damnée époque. Cet Âge de raisonnement. Un empire qui a engraissé, prêt pour le saignement. + JOHNSON + LELOUP + CURRY + BOOGYLOU.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com

Âge : 22
Emploi/études : Stripteaseuse
Localisation : Dans un monde parallèle
Photo d'identité :
Avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 20


MessageSujet: Re: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    Ven 6 Fév - 19:07

Merci beaucoup


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Là où Serena passe, les souvenirs trépassent    

Revenir en haut Aller en bas
 

Là où Serena passe, les souvenirs trépassent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SOUVENIRS QUI PASSE
» Pub qui passe sur Gulli, le retour ?
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» mes souvenirs
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD BAD TRIP :: "Say no to drug" :: Vos Sims :: La pensine-