AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

little firefly


Âge : 22
Emploi/études : emploi par-ci par-là.
Localisation : juste ici.
À savoir : dark vador est le père de luke.
Commentaires :
- « Okay, then. That’s what I’ll do. I’ll tell you a story. Can you hear them? All these people who've lived in terror of you and your judgement. All these people whose ancestors devoted themselves, sacrificed themselves, to you. Can you hear them singing? Oh, you like to think you're a god, but you're not a god. You're just a parasite eaten out with jealous and envy and longing for the lives of others. You feed on them. On the memory of love and loss and birth and death and joy and sorrow. So...so come on, then. Take mine. Take my memories. But I hope you've got a big appetite, because I've lived a long life, and I've seen a few things. I walked away from the Last Great Time War. I marked the passing of the Time Lords. I saw the birth of the universe, and I watched as time ran out, moment by moment, until nothing remained. No time, no space – just me. I've walked in universes where the laws of physics were devised by the mind of a madman. I've watched universes freeze and creations burn. I have seen things you wouldn't believe. I have lost things you will never understand. And I know things. Secrets that must never be told, knowledge that must never be spoken, knowledge that will make parasite gods blaze! So, come on, then! Take it! Take it all, baby! Have it! You have it all! » -

Photo d'identité : roooaaarrr.
Avatar : matt smith.
Double(s) compte(s) : nope.
Messages : 41


MessageSujet: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Mar 3 Mar - 22:06

Hippolyte Eden Romeo Lily-Rose

A shot in the dark A past lost in space Where do I start? The past and the chase? You hunted me down Like a wolf, a predator I felt like a deer in love lights You loved me and I froze in time Hungry for that flesh of mine But I can't compete with a She wolf Who has brought me to my knees What do you see in those yellow eyes Cause I'm falling to pieces.


+ Nom complet : HIPPOLYTE EDEN ROMEO LILY-ROSE. C'est un peu long, je sais. Si ça te plait pas, tu peux toujours m'appeler autrement, je n'en ferais pas tout un plat, du moins si tu me donne un titre pas trop dégradant. Ceux qui me connaissent assez ou qui m'ont déjà aperçu partir dans des trips m'ont donné un surnom par rapport à ça. Petite Luciole. Tu découvriras sans doute sa signification plus tard. Ou peut être pas. + Âge et date de naissance : VINGT-CINQ ANS, 11/09/1990. Incroyable à dire en y songeant bien. Vous ne croyez pas ? Avec tout ce que j'ai pu ingurgiter comme produit plutôt illicite, on se demande comment je peux encore exister... Sans parler des endroits malfamés que je fréquente pour trouver ce que je veux et du peu d'argent que je garde pour me payer tout le reste. Bref, je regrette un peu le temps où maman et papa s'occupaient de moi... Néanmoins, j'ai finis par m'habituer à ce dur quotidien. + Lieu de naissance : LONDRES. Voyager, ça ne me déplaît pas, j'adore ça... Mais j'ai découvert cet endroit où j'ai tout ce que je veux à présent. J'ai même réussi à me dégoter un coin pas cher où je me suis installé. Peut être aurais-je besoin d'un colocataire et je dois dire que ça ne me dérange pas. Bref, je reste et je mourrais sans doute dans cette ville qu'est Montréal même si j'ai songé de nombreuse fois à retourner sur ma petite île... Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Tant mieux. Cela veut dire que je m'y sens plutôt bien. + État civil : CÉLIBATAIRE. Libre comme l'air. En recherche d'un partenaire. On me dit volage mais je relativiserais en disant que je suis simplement une fleur bleue et je m'attache vite. D'un naturel curieux, je n'hésiterais pas à accepter la proposition d'un rencard de la part de n'importe qui. Qui sait s'il est gentil et qu'il a une bonne bouille... Puis soudainement, je pense alors ce que disent les autres... Tout le monde ne cessera de me répéter que ce n'est pas le meilleur moyen pour trouver l'amour de ma vie. Alors je me ravise... Jusqu'alors je n'ai jamais eus de relation sérieuse qui ont duré à peine quelques minutes voir quelques jours. Un bisou. Un câlin. Des mots doux. Et quelques rendez-vous. C'est tout. + Métier/Études : CE QUE JE VEUX, UN PEU. Je n'ai pas fais de grandes études et je fais des petits boulots par-ci par-là. C'est pas très glorieux néanmoins, s'il y a bien un but que je me donne dans la vie, c'est que, lorsque j'aurais stoppé définitivement mes addictions, je me retrouve avec un boulot que j'apprécie faire en plus d'être bien payé. Pour l'instant, c'est assez compliqué. J'accepte toutes tâches, même les plus illégales bien que je ne serais jamais prêt à tuer quelqu'un contre de l'argent (et encore heureux)... Bref, tout cela pour dire que si quelqu'un a besoin d'une personne à embaucher, je suis ouvert. + Addiction à : LSD. J'ai bien goûté de nombreuses fois à l'alcool aussi, lorsque les bonnes occasions se présentent, mais de là dire que je suis accro à la boisson... Non. Je préfère encore un petit bonbon imprégné de cette substance, voir un sucre ou une capsule... Et voir ce qui se passe ensuite. Tomber dans un monde de défonce, un univers de fête constant... C'est juste incroyable tout ce que cette drogue peut faire ! + Groupe : VIOLETTE OÙ SE BAIGNE ALICE. Je pense que c'est le meilleur groupe dans lequel je peux me retrouver... Bien que je sois plutôt curieux de nature et que peut être, je chercherais un jour à jouer avec ma vie d'une autre manière, avec d'autre produits. + Personnalité sur l'avatar : MATT SMITH. + Crédits : TUMBLR. + Les remerciements : merci. + La dédicace à ton pote Jojo : topinambour.


Le caractère du personnage

J'AI DES QUALITÉS, PARCE JE LE VAUX BIEN, GARNIER.
altruiste ▵ amical ▵ artiste ▵ confiant ▵ coquet ▵ créatif ▵ doux ▵ drôle ▵ extraverti ▵ franche ▵ gai ▵ innocent ▵ intelligent ▵ pacifiste ▵ patient ▵ persévérant ▵ polyvalent ▵ protecteur ▵ tactile ▵ vif.

J'AI DES DÉFAUTS, PARCE JE LE VAUX MAL, ARTICHAUT.
anxieux ▵ curieux ▵ effronté ▵ émotif ▵ enfantin ▵ extravaguant ▵ farfelue ▵ fêtard ▵ hardi ▵ insouciant ▵ instinctif ▵ maladroit ▵ malicieux ▵ naïf ▵ provocateur ▵ rétif ▵ sombre ▵ têtu ▵ vantard ▵ romantique.


Description brève des hallucinations

Mon trip, c'est comme ce premier jour où j'ai pris de la LSD. Cet instant de fête en pleine boîte de nuit. Un instant noir. Un instant rouge. Puis violet. Bleu. Des flashs... Il y en a partout. Mon monde a moi est terriblement coloré et obscure à la fois. Il y aura des moments où la teinte sera parfaitement reconnaissable, mais il y arrive aussi que celle-ci sorte de mon imagination comme si je pouvais parfaitement repérer des ondes s'éloignant du spectre visible. Cette sensation de savoir pourrait être totalement agréable si ces fausses nouvelles facultés ne seraient pas accompagnées d'une violente musique de techno si forte que ça bourdonne dans mes tympans ainsi que cette sensation de vertige, cette distorsion de l'espace et du temps qui, parfois, me colle au sol pendant douze heures sans que je ne puisse danser comme un déchainé sur ce son sorti tout droit de mon imagination. Ça c'est mon trip... Puis il y a le bad trip. Tout le reste des mauvaises choses que peut apporter une sortie entre copains lors d'une fête, dans un endroit que l'on ne connait pas avec d'autres personnes que l'on ne connait pas. Voilà.

D'autres hallucinations parfois peuvent intervenir d'une tout autre manière lors de la défonce, la deuxième étant celle d'avoir le sentiment que mes sens sont décuplés. Que je suis capable de faire de grandes choses, voir de terribles choses. Me prendre pour un animal capable de filer à vive allure ou un majestueux oiseau s'élançant dans les airs, tout est possible... Et toujours dans un environnement aussi saturé en couleur.



TEST RP

Je ne suis pas certain que la licorne à la robe colorée et pétante puisse être en mesure d'expliquer mon soudain penchant pour ses cachets psychédéliques me provoquant une sorte de phantasme bariolé et flashant. Pas moins que l'abeille charmante que j'ai rencontré hier ou ce loup, marchand de nénuphar sympathique... Quoi que, un peut dérangeant quand même. Je me souviens alors soudainement que je me retrouve pris d'un vertige affreux, presque merveilleux où j'ai le sentiment que je vais flotter à chaque instants. La nourriture s'évapore et le temps aussi. Je tourne sur un sol qui me semble inconnu alors que je marche dessus chaque matins. Il est désertique d'hexapode mais envahi de particules, parfois fines, parfois cotonneuses, voir moutonneuses. Mon champ d'habitation est presque un champignon aux points multiples et différents, composés de casiers, de tables, de chaises... Qui n'en ont pas l'air. Tordus, écrasés, mon âme rayon se retrouve alors emporté dans cette agitation tortueuse et louche. Ma dépouille tombe et reste fixe tandis que le reste plane et s'envole tel un volatile. La défonce devient de mauvaise augure. Je ne sais la distance qui me sépare de ma chair chose tandis que ma figure semble s'envoler, s'emporter et reste face au plafond à quelques centimètres... Cette limite normalement saumon m'éblouit soudainement... Aurais-je atteins le paradis ?

Pseudo + LA P'TITE MOUETTE. Âge + DIX-NEUF ANS. Sexe + FÉMININ. Temps de connexion + 5/7J PAR SEMAINE. Comment as-tu connu le forum + PAR QUELQU'UN What a Face. Que penses-tu du forum? + IL EST GÉNIAL !! Quel est la capitale de Honduras? + TOPINAMBOUR. Scénario + NON. À remplir +

Code:
<span class="point">Matt Smith +</span> [i]hippolyte e. lily-rose[/i]

made by BoogyLou.



Dernière édition par Hippolyte E. Lily-Rose le Jeu 5 Mar - 9:56, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

little firefly


Âge : 22
Emploi/études : emploi par-ci par-là.
Localisation : juste ici.
À savoir : dark vador est le père de luke.
Commentaires :
- « Okay, then. That’s what I’ll do. I’ll tell you a story. Can you hear them? All these people who've lived in terror of you and your judgement. All these people whose ancestors devoted themselves, sacrificed themselves, to you. Can you hear them singing? Oh, you like to think you're a god, but you're not a god. You're just a parasite eaten out with jealous and envy and longing for the lives of others. You feed on them. On the memory of love and loss and birth and death and joy and sorrow. So...so come on, then. Take mine. Take my memories. But I hope you've got a big appetite, because I've lived a long life, and I've seen a few things. I walked away from the Last Great Time War. I marked the passing of the Time Lords. I saw the birth of the universe, and I watched as time ran out, moment by moment, until nothing remained. No time, no space – just me. I've walked in universes where the laws of physics were devised by the mind of a madman. I've watched universes freeze and creations burn. I have seen things you wouldn't believe. I have lost things you will never understand. And I know things. Secrets that must never be told, knowledge that must never be spoken, knowledge that will make parasite gods blaze! So, come on, then! Take it! Take it all, baby! Have it! You have it all! » -

Photo d'identité : roooaaarrr.
Avatar : matt smith.
Double(s) compte(s) : nope.
Messages : 41


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Mar 3 Mar - 22:06

L'histoire

shine bright like a diamond.

Londres. Bébé. Pleures.

Je ne me souviendrais jamais de cet instant si prenant, si beau de la vie où je venais de ressentir pour la première fois ce petit air frais à l'extérieur du ventre de ma mère (ou peut être que si en fait, jamais ne dire jamais)... Seul l'entourage de mes parents surent me raconter à merveille les évènements. Le bonheur presque intense qu'ils ont ressenti lorsque je venais d'apparaître sous leurs yeux conquis. Qu'ils pouvaient me prendre dans leurs bras et me chouchouter, l'enfant gâté. Oui, à cet instant, j'étais un véritable présent. Un bout de chou qui avait crié à peine et qui semblait prometteur pour les journées avenirs. Aussi, j'ai grandis dans cette famille simple composée d'un père anglais et d'une mère française, tout les deux aisés, admirables, professeurs et amoureux. L'un de l'autre... Pour faire court, je dirais que nous n'étions rien de plus que des gens simples et sans problèmes... Mieux encore, il s'avérait qu'autrefois, j'étais un enfant remarquable, se passionnant pour n'importe quel art et allant jusqu'à même pratiquer le chant, la danse et la guitare. S'il m'arrivait certaines années d'être dans l'impossibilité de continuer à prendre des cours extrascolaires, je faisais toujours en sorte de trouver un moyen d'apprendre et de pratiquer de manière autonome. Pas besoin de me pousser là-dessus ainsi que dans les autres apprentissages : j'étais un élève sérieux. J'étais.

Adolescence. Je ne suis pas quelqu'un de très difficile encore une fois. Mais je vois mes copains de classe l'être et cela m'étonne. Comment peuvent-ils insulter de cette manière un parent ? S'étonner des ordres qu'il ne cesse de lui donner alors que ce morveux n'en fait qu'à sa tête ? Moi je ne dis rien. J'obéis... D'ailleurs on retrouve souvent dans mes appréciations que je dois me faire un peu plus remarquer. J'essaie, mais je ne cherche pas à papoter et plus le temps avance, plus il m'est difficile de comprendre ce sur quoi on travaille à l'école, ne comprenant soudainement l'intérêt de travailler avec acharnement. Quand je vois mes amis y arriver alors qu'ils passent la plupart de leur temps à jouer, je les envie et j'ai le désir de les imiter. Ainsi, outre ma passion pour l'art, Je délaisse peu à peu mes cours pour pouvoir me divertir plus régulièrement qui ne m'est permis à l'habituel. Je prends aisément goût et je ne lâcherai plus ensuite... Comme je n'abandonnerai jamais l'idée de garder le contact avec mes vieux poto. Je les connais depuis bien trop longtemps pour ne plus leur donner de nouvelle dorénavant.

Vingt ans. Soudé comme jamais. Chacun à fait les études qu'il avait envie de faire de son côté jusqu'à ce que tous eurent le souhait de se retrouver un soir, comme ça. D'abord dans un bar, c'est ce qui va renouer vivement les liens qui s'étaient quelque peu abîmé jadis. Puis plus régulièrement dans des boîtes de nuit. Je pensais au départ que nous n'allions que pour faire la fête sans jamais dépasser les limites, mais cela faisait déjà bien longtemps que les potes l'avaient fait à se droguer à la moindre occasion tandis que je jouais les Sam lorsqu'il était l'heure de rentrer chez soi. Si seulement on croyait un instant que jamais je ne finirais par craquer. Pas alors qu'ils m'avaient proposé de nombreuses fois de me laisser tenter... Ici, le LSD. Depuis que je suis un sale mioche je jouais les moutons, toujours prêt à les suivre et ce n'était pas demain la veille que cela allait changer. Puis on va dire qu'ils avaient bien vendu leur truc... Première capsule, premier trip passé, donc.

Le LSD permet plus facilement la sociabilité entre les personnes. Pas faux, pas faux. Surtout quand ce même groupe de personnes s'entend déjà plutôt bien et qu'après un trip à plusieurs, ils ont décidé de prendre l'avion pour aller n'importe où. Voyager, partir à l'aventure était notre maître mot. Quitte à aller en plein désert ou sur la banquise si l'un d'entre nous le désirait bien que la plus grande partie visait plutôt l'Amérique. Aussitôt dit aussitôt fait, nous partîmes là-bas comme voulu... Mais les choses ne se déroulèrent pas aussi aisément que prévu. Ça se compliqua pour d'innombrables raisons, parfois stupides parfois pas. Spécifiquement, l'intimité et l'énervement de devoir voir la tête des autres chaque jours pour finalement se battre au sujet de la prochaine route à prendre et enfin, prendre les grands moyens : la séparation... définitive.

Pour la petite chose que j'étais, ce fut un coup dur qui resta longuement au travers de la gorge. Moi j'aimais être en leur compagnie... J'aime pas trop me débrouiller tout seul. Qui sait, les coyotes auraient pu me pourchasser pour me bouffer avant que je ne trouve un hôtel où séjourner quelques temps. J'avais songé repartir ensuite, sans doute à Londres puisque je n'avais plus aucune raison de rester en Amérique maintenant que je me retrouvais effroyablement seul. Pourtant, je fis la connaissance de natif du pays qui me proposèrent d'embarquer avec eux. Découvrir des endroits insolites... Et oublier ces pauvres tâches qui ne terminent jamais ce qu'ils avaient commencé ! Leur compagnie de fut pas désagréable tandis que je vivais dans leur sorte de petite ferme, accueilli généreusement comme un invité même si je participais également activement dans leur quotidien - c'était, selon moi, la meilleure des choses que je pouvais faire afin de leur remercier de leur gentillesse. -... Cependant, jamais je m'habituais à leur présence, n'osant faire quoique ce soit sans leur autorisation et songeant que je ne pouvais profiter de leur gentillesse éternellement. Je repartis donc...

Ça fait presque trois semaines que je suis installé ici à Montréal après un loooong voyage ! Je connais déjà un tout petit peu l'endroit... Bon certes, j'ai encore la sensation d'être un touriste en vacances, mais je fais mon maximum pour ne pas me sentir dépaysé... Je me sens assez bien ici et les gens sont chouettes !

made by BoogyLou.



Dernière édition par Hippolyte E. Lily-Rose le Mer 4 Mar - 22:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emploi/études : Squatteuse
Localisation : Criss de gros trip
Commentaires : Votre univers me semble si loin ô mon pauvre je suis là où tu ne pourras jamais m'atteindre. Tu cours après le temps mais il fuit comme l'eau qu'il t'es impossible de prendre dans la paume de tes mains. Moi, je suis au-dessus de cette réalité. Je suis au-dessus de tous ce que vous appeler le monde réel. Je suis tellement loin, tellement haute, essayez donc, vermine, de venir me chercher ! Avant de tenter votre périple, les flammes infernales célestes vous attendent pour brûler votre peau et votre coeur jusqu'à qu'ils ne restent que cendre et là, seulement là, votre renaissance pourra débuter. Si bien sûr, d'ici là, vous ne soyez pas déjà décédé.
Photo d'identité :
Avatar : Daria Sidorchuk
Double(s) compte(s) : Ophelie Sénécal
Messages : 45


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Mer 4 Mar - 8:49

Oh un nouveau What a Face Tu me rappelles quelqu'un tiens... *sort* Bienvenue, heureux que tu nous ai rejoins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

little firefly


Âge : 22
Emploi/études : emploi par-ci par-là.
Localisation : juste ici.
À savoir : dark vador est le père de luke.
Commentaires :
- « Okay, then. That’s what I’ll do. I’ll tell you a story. Can you hear them? All these people who've lived in terror of you and your judgement. All these people whose ancestors devoted themselves, sacrificed themselves, to you. Can you hear them singing? Oh, you like to think you're a god, but you're not a god. You're just a parasite eaten out with jealous and envy and longing for the lives of others. You feed on them. On the memory of love and loss and birth and death and joy and sorrow. So...so come on, then. Take mine. Take my memories. But I hope you've got a big appetite, because I've lived a long life, and I've seen a few things. I walked away from the Last Great Time War. I marked the passing of the Time Lords. I saw the birth of the universe, and I watched as time ran out, moment by moment, until nothing remained. No time, no space – just me. I've walked in universes where the laws of physics were devised by the mind of a madman. I've watched universes freeze and creations burn. I have seen things you wouldn't believe. I have lost things you will never understand. And I know things. Secrets that must never be told, knowledge that must never be spoken, knowledge that will make parasite gods blaze! So, come on, then! Take it! Take it all, baby! Have it! You have it all! » -

Photo d'identité : roooaaarrr.
Avatar : matt smith.
Double(s) compte(s) : nope.
Messages : 41


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Mer 4 Mar - 19:15

    Ah ouiii ? /PAN/
    Merci beaucoup, Bérangère ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

admin désabusée et toxico


Âge : 28
Emploi/études : Professeur de maternelle
Localisation : Dans les vapes
À savoir : Je déteste les animaux
Commentaires : Laisse-moi vivre
laisse moi mourir.
Laisse moi être
et tu n'auras pas de poing sur la gueule.
Photo d'identité :
Avatar : France B. Cobain
Double(s) compte(s) : Michael, Alex...
Messages : 118


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Mer 4 Mar - 23:07

comme dis Bérangère, c'est un plaisir de t'avoir parmi nous \o/

bienvenue Very Happy et surtout, je te souhaite plein de bonheur ici *-*

hésite pas si t'as d'autres questions mon chou à croquer :3




Celui qui se transforme en Bête


se délivre de la douleur d'être un homme


Nous étions tous en voyage quand un brouillard s'approche. C'est la forêt amère des doutes sans rémission. Cette damnée époque. Cet Âge de raisonnement. Un empire qui a engraissé, prêt pour le saignement. + JOHNSON + LELOUP + CURRY + BOOGYLOU.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com

avatar

little firefly


Âge : 22
Emploi/études : emploi par-ci par-là.
Localisation : juste ici.
À savoir : dark vador est le père de luke.
Commentaires :
- « Okay, then. That’s what I’ll do. I’ll tell you a story. Can you hear them? All these people who've lived in terror of you and your judgement. All these people whose ancestors devoted themselves, sacrificed themselves, to you. Can you hear them singing? Oh, you like to think you're a god, but you're not a god. You're just a parasite eaten out with jealous and envy and longing for the lives of others. You feed on them. On the memory of love and loss and birth and death and joy and sorrow. So...so come on, then. Take mine. Take my memories. But I hope you've got a big appetite, because I've lived a long life, and I've seen a few things. I walked away from the Last Great Time War. I marked the passing of the Time Lords. I saw the birth of the universe, and I watched as time ran out, moment by moment, until nothing remained. No time, no space – just me. I've walked in universes where the laws of physics were devised by the mind of a madman. I've watched universes freeze and creations burn. I have seen things you wouldn't believe. I have lost things you will never understand. And I know things. Secrets that must never be told, knowledge that must never be spoken, knowledge that will make parasite gods blaze! So, come on, then! Take it! Take it all, baby! Have it! You have it all! » -

Photo d'identité : roooaaarrr.
Avatar : matt smith.
Double(s) compte(s) : nope.
Messages : 41


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Jeu 5 Mar - 10:27

    Mais c'est un plaisir également de venir icii !! Laughing
    Merci !! *u*
    Je pense avoir fini !!




Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur mes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emploi/études : Squatteuse
Localisation : Criss de gros trip
Commentaires : Votre univers me semble si loin ô mon pauvre je suis là où tu ne pourras jamais m'atteindre. Tu cours après le temps mais il fuit comme l'eau qu'il t'es impossible de prendre dans la paume de tes mains. Moi, je suis au-dessus de cette réalité. Je suis au-dessus de tous ce que vous appeler le monde réel. Je suis tellement loin, tellement haute, essayez donc, vermine, de venir me chercher ! Avant de tenter votre périple, les flammes infernales célestes vous attendent pour brûler votre peau et votre coeur jusqu'à qu'ils ne restent que cendre et là, seulement là, votre renaissance pourra débuter. Si bien sûr, d'ici là, vous ne soyez pas déjà décédé.
Photo d'identité :
Avatar : Daria Sidorchuk
Double(s) compte(s) : Ophelie Sénécal
Messages : 45


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Jeu 5 Mar - 10:36

VALIDATION APPROVED

Et félicitations au passage!

Et bah voilà: c'est ainsi que ça commence! + Bravo! Bravoooo! Petit junky que tu es va maintenant commencer ton bad trip parmi nous! Ou devrais-je dire... Ton BAD BAD TRIP! [...] c'est un jeu de mot... À cause... De... Du nom du forum... Ah-Euhm... BREF.

D'abord on fait quoi? + Et bah d'abord on court aller se faire une fiche de liens et de topics et d'aller feuilleter celles des autres! On offre un modèle facultatif pour ces fiches ici et . Si vous avez des demandes de rp's, liens ou autre à faire, c'est dans cette section que la magie opère. Si tu veux être $wag, tu peux même aller faire une demande de rang ici !

Okay... Et après? + Après si t'as des suggestions et questions en tout temps, n'hésite pas à aller ici! C'est aussi là que tu pourras faire la demande d'un nouveau lieu si tu le désires... Afin, y'a le Flood qui est là pour toi! Alors hésite pas à en abuser! Comme on te conseille de ne pas hésiter à abuser du staff.......... ohhh yeahhh......


Efin + Merci d'avoir choisit Bad Bad Trip! Nous te souhaitons un bon jeu et une défonce des plus remarquables en ces lieux! Nous te souhaitons plein de bonheur, et surtout, plein de bonheur... Ah non merde c'est la même chose deux fois... En tout cas. Hasta la rita

made by BoogyLou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

admin désabusée et toxico


Âge : 28
Emploi/études : Professeur de maternelle
Localisation : Dans les vapes
À savoir : Je déteste les animaux
Commentaires : Laisse-moi vivre
laisse moi mourir.
Laisse moi être
et tu n'auras pas de poing sur la gueule.
Photo d'identité :
Avatar : France B. Cobain
Double(s) compte(s) : Michael, Alex...
Messages : 118


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Jeu 5 Mar - 11:27

Citation :
J'AI DES QUALITÉS, PARCE JE LE VAUX BIEN, GARNIER.

fucking. rit. 8'D

j'aime trop ton perso. je veux un lien. *-*
je crois que Hyppo et Claire vont bien s'entendre <3




Celui qui se transforme en Bête


se délivre de la douleur d'être un homme


Nous étions tous en voyage quand un brouillard s'approche. C'est la forêt amère des doutes sans rémission. Cette damnée époque. Cet Âge de raisonnement. Un empire qui a engraissé, prêt pour le saignement. + JOHNSON + LELOUP + CURRY + BOOGYLOU.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com

avatar

little firefly


Âge : 22
Emploi/études : emploi par-ci par-là.
Localisation : juste ici.
À savoir : dark vador est le père de luke.
Commentaires :
- « Okay, then. That’s what I’ll do. I’ll tell you a story. Can you hear them? All these people who've lived in terror of you and your judgement. All these people whose ancestors devoted themselves, sacrificed themselves, to you. Can you hear them singing? Oh, you like to think you're a god, but you're not a god. You're just a parasite eaten out with jealous and envy and longing for the lives of others. You feed on them. On the memory of love and loss and birth and death and joy and sorrow. So...so come on, then. Take mine. Take my memories. But I hope you've got a big appetite, because I've lived a long life, and I've seen a few things. I walked away from the Last Great Time War. I marked the passing of the Time Lords. I saw the birth of the universe, and I watched as time ran out, moment by moment, until nothing remained. No time, no space – just me. I've walked in universes where the laws of physics were devised by the mind of a madman. I've watched universes freeze and creations burn. I have seen things you wouldn't believe. I have lost things you will never understand. And I know things. Secrets that must never be told, knowledge that must never be spoken, knowledge that will make parasite gods blaze! So, come on, then! Take it! Take it all, baby! Have it! You have it all! » -

Photo d'identité : roooaaarrr.
Avatar : matt smith.
Double(s) compte(s) : nope.
Messages : 41


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Jeu 5 Mar - 11:58

    Owiii merci beacoup !! Je file m'occuper de tout ça !!

    Ahah ! N'hésites pas à en parler par MP ou à passer sur ma fiche si tu as une idée !! *^*
    Je vais visiter celles des membres dont les vôtre pour essayer de voir ce que je peux trouver... What a Face




Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur mes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Kaya Scodelario
Messages : 34


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Jeu 5 Mar - 20:27

Bienvenue sur le forum...Docteur. j'adore la prés


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

little firefly


Âge : 22
Emploi/études : emploi par-ci par-là.
Localisation : juste ici.
À savoir : dark vador est le père de luke.
Commentaires :
- « Okay, then. That’s what I’ll do. I’ll tell you a story. Can you hear them? All these people who've lived in terror of you and your judgement. All these people whose ancestors devoted themselves, sacrificed themselves, to you. Can you hear them singing? Oh, you like to think you're a god, but you're not a god. You're just a parasite eaten out with jealous and envy and longing for the lives of others. You feed on them. On the memory of love and loss and birth and death and joy and sorrow. So...so come on, then. Take mine. Take my memories. But I hope you've got a big appetite, because I've lived a long life, and I've seen a few things. I walked away from the Last Great Time War. I marked the passing of the Time Lords. I saw the birth of the universe, and I watched as time ran out, moment by moment, until nothing remained. No time, no space – just me. I've walked in universes where the laws of physics were devised by the mind of a madman. I've watched universes freeze and creations burn. I have seen things you wouldn't believe. I have lost things you will never understand. And I know things. Secrets that must never be told, knowledge that must never be spoken, knowledge that will make parasite gods blaze! So, come on, then! Take it! Take it all, baby! Have it! You have it all! » -

Photo d'identité : roooaaarrr.
Avatar : matt smith.
Double(s) compte(s) : nope.
Messages : 41


MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   Ven 6 Mar - 2:09

    KAYA. *^*
    Merci beaucoup !!




Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur mes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: (hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(hippolyte) i'm gonna live like tomorrow doesn't exist.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» HEATHER ► i'm gonna live like tomorrow doesn't exist. †
» ✰ I'm gonna live like tomorrow doesn't exist
» Live chat MAC
» LIVE CHAT sur le site de MAC le 11 mai de 16h à 20h
» Assister "en live" à vos émissions préférées.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD BAD TRIP :: "Say no to drug" :: Vos Sims :: La pensine-